Disparition d une touriste Française au Japon

Disparition de Tiphaine Véron disparue au Japon

Thipaine

 

Tiphaine Véron a atterri le 27 juillet au Japon, a dormi la première nuit près de l'aéroport de Narita puis s'est rendue le lendemain 28 à Nikko où elle est arrivée en train vers 14H, selon les images des caméras de surveillance visionnées par la police. 

La dernière fois que Tiphaine a été aperçue, c'est dimanche 29 matin, vers 10H-10H30, alors qu'elle sortait de l'hôtel. Elle a laissé son passeport et la plupart de ses affaires dans la chambre, et est partie se promener avec simplement un petit sac, selon le témoignage du propriétaire de l'établissement.  

Tiphaine Véron avait réservé pour deux nuits. Ne la voyant pas le dimanche soir ni pour le check-out le lundi matin, le propriétaire des lieux a averti la police.  

Sa famille est très inquiète car la disparue est épileptique. Après avoir alerté sur les réseaux sociaux, les proches de Tiphaine se sont rendus sur place. 

"Mes frères et moi nous sentons seuls. On a obtenu des témoignages importants qui disent où ma sœur pourrait se trouver et comment elle était habillée.  L’ambassadeur de France rencontrera demain le gouverneur de la région dans laquelle nous nous trouvons.  La rivière où elle aurait pu se rendre n’a pas été fouillée. Un drone a été envoyé pour survoler le site. On est désespéré. On est allé sur les traces de Tiphaine , on a fouillé la forêt. On a contacté un couple de Français avec qui elle avait parlé.  8 jours c’est trop dans une disparition. Je ne peux pas m’empêcher d’espérer. Elle est peut-être vivante. Je ne peux pas croire qu’elle est morte."  précise sa sœur Sibylle au micro de Philippe Randé. France Inter..: https://www.franceinter.fr/monde/avis-de-recherche-une-francaise-a-disparu-au-japon?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1533552280

La police n'écarte pas la piste criminelle. Les enquêteurs disent avoir déjà parcouru en vain les chemins que Tiphaine aurait pu emprunter en allant visiter des lieux de culte à proximité, nombreux dans cette région de la préfecture de Tochigi.  

Sa famille se dit certaine qu'elle n'a pas pu disparaître volontairement. Tiphaine Véron, qui habite à Poitiers, est selon sa sœur "passionnée par le Japon" où elle venait pour la deuxième fois. Dès qu'elle est arrivée, "elle nous a envoyé des photos, elle voulait nous faire partager ce séjour qu'elle a préparé pendant six mois", comme en atteste une liste manuscrite de tous les lieux qu'elle voulait voir.

 

 

Veron
 

 

 
Verron
 

 

Publication à la demande de la famille.

 

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire